Liebster Award

ob_e902e1_liebster-awardComme je n’en finis pas de finir de lire Du côté de chez Swann, autant agrémenter ce blog par un petit tag, tiens !

« Maman BCBG« , une blogueuse qui a ouvert au début de l’année son espace plein de peps et d’humour sur la toile m’a taguée pour les Liebster Awards. J’avais déjà croisé ce tag, il consiste à dire 11 choses sur soi, à répondre à 11 questions posées par le « tagueur » et à en poser 11 nouvelles à de futurs tagués (tremblez !)

Je sais que certains se lassent des tags, mais moi je suis encore dans ma phase de découverte émerveillée des us et coutumes du copinage entre blogs (le swap, c’est fait, je coche), c’est donc avec grand plaisir que je vais vous parler un peu plus de moûa (et pan, 10/10 sur l’échelle de Richter du narcissisme :D…)

C’est parti pour les 11 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur moi :

1- J’ai 31 ans (il faut bien commencer quelque part).

2- Je procrastine beaucoup dans tous les domaines (c’est pourquoi je tiens un blog au lieu d’un planning bien rempli et de to-do lists à jour).

3- J’emmène mes deux filles à pied à la crèche, et pour rendre ce trajet moins impersonnel, je leur chante des chansons. Je fais juke-box souvent : ma grande (deux ans et demi) me demande ses chansons préférées (« les petits poissons dans l’eau », « j’aime la galette », « petit escargot » et « il est né le divin enfant »). C’est ainsi que les passants ébahis croisent une « Radio maman » ambulante tous les matins :’D

4- Je déteste parler au téléphone car j’ai besoin de voir les gens en « vrai » pour bien les comprendre (pourtant, Mamie n’a aucun problème d’audition). Et je déteste encore plus écouter mes messages vocaux sur mon répondeur. Du coup je ne les écoute jamais, sachez-le, et ma boîte vocale est obèse et dépressive.

5- Après avoir vécu à Mexico quand j’étais ado, j’ai vécu un an à São Paulo quand j’avais 20 ans. A côté de ces mégapoles, Paris me semble un village (mais je suis bien contente d’en être partie quand même).

6- Je suis catholique pratiquante.

Résultat de recherche d'images pour "catho retro"

7- Mon mari trouve que j’ai un talent d’imitation et que je devrais faire du théâtre (mais je ne saute jamais le pas).

8- J’ai été prof d’histoire-géo deux ans en lycée/collège, et ça fait maintenant bientôt 5 ans que je fais une thèse d’histoire (sauvée, j’aperçois la lumière au bout du tunnel !)

9- Quand on me demande comment je fais pour « retenir autant de dates », je pourrais répondre que je vois les années et les siècles comme reliés sur une bande qui se déploie en 3D, avec des couleurs, voire des sons et des images. Tout ça dans ma tête. #Rainman

10- Sans surprise, je lis comme une goinfre depuis que ma grand mère m’a appris à lire à
l’âge de 4 ans dans la traditionnelle méthode Boscher. Même si en ce moment, j’ai ralenti ma cadence.Résultat de recherche d'images pour "méthode boscher"

11- Je ne fais jamais de sport, mais quand j’en fais, j’aime la course, le ski et l’escalade. Et me baigner dans la mer, surtout quand il y a de grosses vagues !

Résultat de recherche d'images pour "mulan"
Mulan de Walt Disney, à qui je m’identifie sur pas mal de points…

Bien on passe maintenant aux questions que me pose Maman BCBG (pfiouh, comme une légère impression de faire un triathlon là !)

1- Si tu étais obligé de te faire un (nouveau) tatouage, que représenterait-il, et où le ferais tu? 

Déjà j’aime cette question, car je sais que je ne sauterais le pas du tatouage pour rien au monde, donc je peux laisser libre cours à mon imagination. Et après moult cogitations, je crois que je me ferais faire un soleil et une lune « emboîtés » dans le haut du dos, un motif qu’on retrouve beaucoup dans l’artisanat mexicain.

Résultat de recherche d'images pour "sol y luna mexico"

2- Si tu pouvais choisir un super pouvoir, ce serait?

Sans hésitation cette fois : le pouvoir d’étirer le temps (qu’une minute puisse durer une heure par exemple, surtout les matins de semaine) et de voyager dans le temps (et merci, ça vient de me donner une idée de question pour la suite).

3- Qu’est ce qui te fait fuir sur un blog?

Eh bien comme dirait Monsieur de la Palisse : les billets inintéressants.

4- Ton plus gros défaut?

Je l’ai déjà dit, non ? La procrastination… et un côté pas très fiable du coup (le truc qui tue un entretien d’embauche haha, heureusement que je suis fonctionnaire).

5- Ta plus grande qualité?

Bon, c’est fini ces questions de DRH ? 😉 Allez, on va dire une capacité à s’adapter à toutes les situations, avec humour si possible.

6- Si tu étais un animal, lequel serait-ce? Pourquoi?

Sans trop d’hésitation : un dauphin. Un truc qui a un lien avec mon prénom (non, je ne m’appelle pas Flipper). Ils sont intelligents, empathiques, affectueux, amphibies… Des qualités qui me touchent.

7- le truc le plus bizarre que tu aies mangé? 

Un escargot « cuisiné » par une copine quand j’avais 10 ans.

8- La plus grosse bêtise que tu aies faite petit?

J’avoue que j’ai beau me creuser la tête, je ne me rappelle pas d’une belle grosse bêtise dont on se souvient avec une indulgence amusée. Je me rappelle simplement avoir fait bien peur à ma mère en la distançant à pied dans la rue avec ma meilleure amie quand j’avais 7-8 ans. Elle m’avait tout simplement retrouvée devant le portail de la maison mais ça n’avait pas suffi à calmer sa colère 😦

9- Si tu étais président, quelle serait ta première mesure, celle dont l’histoire se souviendrait? 

Je ne vais être ni originale, ni la première à formuler ça : réformer l’école… #mortpolitique

10- Montagne ou mer? 

Les deux mon général. J’aime autant l’une que l’autre.

11-Ton épisode de Star Wars préféré?

Je passe ! Je ne les ai pas tous vus, et ceux que j’ai vus, ben je m’en rappelle plus.

Et maintenant, troisième partie du triathlon, voici les questions que j’aimerais poser aux personnes que je vais taguer à tous ceux que ça amuse de répondre.

1- Si tu pouvais voyager dans le temps, à quelle époque remonterais-tu ?

2- Cite-moi une ou plusieurs de tes activités préférées, celles qui te ressourcent le plus.

3- Pour toi, bloguer c’est…

4- Qui vas-tu voter aux présidentielles Vas-tu voter aux présidentielles ? (Je sais, on avait dit pas de politique haha)

5- Quel(s) genre(s) littéraire(s) préfères-tu ?

6- Quels sont tes trois livres préférés ?

7- Serais-tu capable de sauter à l’élastique un jour (ou en parachute) ?

8- Quelle est ta définition du bonheur ? (Vous avez deux heures)

9- Le pays que tu rêves de découvrir ? Pourquoi ? (Partir un jouuuur…)

10- Quel problème aimerais-tu résoudre dans le monde ? (Mon côté miss France)

11- Une habitude ou un goût inavouable ? (Celle-là c’est cadeau)

Voilà, maintenant c’est à vous ! Je suis censée nominer 11 blogs pour répondre à ces 11 fabuleuses questions, mais le problème c’est que ce tag ayant déjà bien tourné, beaucoup des blogs que je connais y ont donc déjà répondu… Je tague donc mes copines Lili et Rosa (c’est ça l’amitié) mais aussi Depuis l’écritoire pour l’inciter à réveiller son blog. Florence et Pauline aussi, si ça vous dit. Sentez-vous libres les filles ! Et quiconque passe par là et a envie d’y répondre, je peux le taguer sur demande…

Et voici la réponse de Rosa.

Résultat de recherche d'images pour "tag"

PS : je rappelle les règles du Liebster Award en copiant-collant le texte de Maman BCBG (flemme) : Mentionner le blog qui vous a nominé, citer onze caractéristiques vous concernant. Répondre à mes petites questions. Nominer à leur tour onze blogs de moins de 200 abonnés, sans oublier d’insérer leur lien & de les informer de cette nomination. Ne pas oublier de prévenir le blog qui vous a nominé que votre billet est en ligne ! Et…faire la liste des 11 questions que vous posez aux  blogs que vous choisissez de nominer (ça fait beaucoup de fois le mot « nominé » non?)

Publicités

Tag : Je lis donc je suis

delaunay

Aujourd’hui, c’est vendredi 13. Et à part ça, afin d’ajouter un petit grain de fantaisie à cette journée d’hiver, je réponds à ce tag que j’ai trouvé chez de nombreux blogueurs (ici, ici et ici par exemple) et que je trouve très poétique, amusant, décalé… Il s’agit de répondre aux questions par des titres de livres lus durant l’année écoulée.

Esquisse d’un portrait de lectrice de bric et de broc…

Comment te sens-tu ? : Un oiseau blanc dans le blizzard
Décris où tu vis actuellement : Pavillon de femmes
Si tu pouvais aller où tu veux où irais-tu ? : Sur la plage de Chesil
Ton moyen de transport préféré : Station Eleven
Ton (ta) meilleure ami(e) est : L‘amie prodigieuse
Toi et tes amis, vous êtes : Les éclaireurs
Comment est le temps ? : D’amour et d’ombres
Quel est ton moment préféré de la journée ? : Une part de ciel
Qu’est la vie pour toi ? : Une vie (ou Les années !)
Ta peur ? : Pandemia
Quel conseil as-tu à donner ? : Love, etc
La pensée du jour : Repose-toi sur moi (bientôt chroniqué !)
Comment aimerais-tu mourir ? : Un été autour du cou
Les conditions actuelles de ton âme : Trop de bonheur

Guten… TAG !

Afficher l'image d'origine
(c) Francine Van Hove

Depuis que j’ai pondu mon texte sur la métaphysique du blog (voir ici), j’ai l’impression d’avoir rencontré un certain écho parmi certaines d’entre vous, qui ont dès lors entamé la conversation avec moi (merci aux nouvelles venues pour leurs gentils messages !). Tout cela a favorisé mon intégration plus poussée dans la fabuleuse contrée de « Blogo-land ». Et c’est ainsi que je me retrouve à répondre à mon premier tag… (larmes de bonheur). Ah ! le tag, encore un mot et une pratique qu’il faudrait définir (dans le contexte précis des blogs s’entend) : se dit de ces questionnaires curieux cherchant à découvrir la personne derrière le blog, et que s’adressent les blogueuses entre elles pour créer du… lien dans tous les sens du terme 😉

Merci donc, à Zarline de m’avoir taguée.

Que penses-tu des adaptations cinéma ? 

A vrai dire, pas grand chose, car c’est rare que je voie l’adaptation au cinéma d’un livre lu, et le contraire est vrai aussi (l’adaptation au cinéma me donne rarement l’envie de me plonger dans le livre).

Quel marque-page utilises-tu ? 

Je perds tout le temps mes marque-page « faits exprès pour ça » donc j’utilise tout ce qui me passe par la main : tickets de métro, cartes postales, kleenex (propres !), élastiques à cheveux, et parfois… je corne les pages (aïe) ou je laisse le livre ouvert sur la tranche (aïe aïe aïe !) quand je n’utilise tout bonnement pas ma mémoire.

Quel est ton coup de cœur 2015 ? 

 Sans hésiter, La cigale du huitième jour de Mitsuyo Kakuta.

Comment classes-tu tes livres ? 

J’ai mis du temps à trouver ma méthode. Depuis peu, je classe par maisons d’édition (plus esthétique), couleurs et tailles (l’esthétique, toujours, mon cher et tendre insistant là-dessus pour l’harmonie du salon !). Mais à l’intérieur de ces catégories, j’essaie de respecter l’ordre alphabétique… Et de façon générale, je mets mes préférés ou les plus jolis en bonne place.

Quels sont tes blogs de lecture préférés ? 

Ouh c’est le moment de fourbir mes talents de diplomate ! Je me lance : dans la masse des blogs que j’aime, je vais plus systématiquement visiter ceux de – honneur à L’homme du groupe – Cléanthe, Galéa, Lili, Florence et Mior. Mais j’en aime beaucoup d’autres !

Afficher l'image d'origine
(c) Francine Van Hove

Des petites habitudes inavouables quand tu lis ? 

Eh bien… Corner les pages des livres… Manger en même temps ce qui a pour
conséquence de tâcher les pages ou laisser des miettes dans la rainure… (Conclusion : ne me prêtez jamais de livres).

Un auteur contemporain que tu aimerais rencontrer et pourquoi ? 
Franchement, la perspective de rencontrer un auteur ne m’a jamais attirée. Je ne saurais pas quoi lui dire ou j’aurais peur de le vexer avec mon interprétation de son oeuvre. Mais si j’avais vécu au début du XXe siècle, je ne dis pas que je n’aurais pas aimé croiser Proust ou Apollinaire dans quelque salon littéraire. Et si j’avais un(e) ami(e) écrivain(e), je me sentirais suffisamment en confiance pour lui poser plein de questions indiscrètes sur son art !
Où achètes-tu tes livres (neufs et occasion) ? 
Les livres neufs je les achète soit chez mon libraire indépendant soit dans les grandes enseignes type Fnac. Les livres d’occasion je les trouve chez un antiquaire à côté de chez moi dont le nom seul me met en joie : le « facteur Cheval », ou dans les vide-grenier. Quand j’ai vraiment besoin d’un livre spécifique et qu’il est introuvable, ou trop cher à l’état neuf, j’utilise le grand méchant Amazon.
En ce moment, quel genre de littérature lis-tu le plus ? 
Les romans contemporains indubitablement, et de tous horizons. Mais depuis peu, j’opère un retour vers les écrivains du XIXe… Stendhal est sur ma table de chevet en ce moment-même et Proust va bientôt connaître le même sort.
Un livre à la fois ou plusieurs ? 
Ça c’est encore un de mes péchés mignons : je lis souvent deux (voire trois !) livres en même temps… Un sérieux, un divertissant, un classique, un policier…
Quelle est ta lecture en cours ? 
Eh bien La Chartreuse de Parme côtoie Étranges rivages d’Arnaldur Indridason et Les éclaireurs d’Antoine Bello (ce dernier, je n’ai pas pu résister à la tentation de l’ouvrir aussitôt que j’ai réussi à mettre la main dessus !)
Sur quel site communautaire en rapport avec la lecture aimes-tu aller ? 
Aucun, sauf si on compte les groupes Facebook consacrés à la lecture.
Livre papier ou numérique ? 
Papivore je suis, et je compte bien le rester indéfiniment. C’est mon côté conservateur. Par curiosité j’ai regardé ce que ça donnait, la lecture sur liseuse, et ça ne me convient pas du tout : peu de phrases tiennent sur un écran de liseuse, alors qu’un livre papier, même un poche, nous en offre toujours deux en face à face. Et j’ai besoin de sentir le poids du livre dans ma main, constater ma progression, sauter des pages, revenir en arrière, et surtout, toucher le grain du papier et sentir son odeur. Une affaire de sens !
Quel est ton endroit préféré pour lire ? 
Mon lit, un bon fauteuil ou allongée sur le gazon sous un arbre.
Afficher l'image d'origine
(c) Francine Van Hove
Et comme le tagué devient tagueur, j’invite donc Rosa à répondre à ce petit questionnaire 😉 (Allez la découvrir, j’aime beaucoup son univers littéraire).