Le bébé et le livre

(c) Pascal Campion

Ma fille a bientôt neuf mois. Dans un vide-grenier, je lui ai dégoté un nouveau livre en tissu avec des languettes à froisser, des poignées à tirer (pour faire plonger la baleine dans la mer ou tourner le moulin) et des petites perles en plastique qui font du bruit quand on le secoue. Sachez-le, même si l’étiquette dit « no not wash », ce genre d’objet passe très bien en machine.

Une fois sec, je lui ai donné et j’ai observé sa réaction. Elle l’a agrippé, très intéressée, et a aussitôt commencé à tourner les pages. Et là, « oooh » son regard s’est allumé, genre « Maman ! Regarde ce que j’ai découvert ! » : chaque page propose une activité différente, des couleurs, des dessins différents ! Eh oui ma petite exploratrice, c’est ça le miracle du livre : dans un parallélépipède maniable et transportable, plusieurs mondes sont contenus.

Enfin maniable… Ce livre fait presque la moitié de sa taille. Alors quand elle essaie de le porter à sa bouche (car un livre se dévore aussi), cela ressemble un peu à ça pour vous donner un ordre de grandeur taille adulte :

Moines chartreux s'inclinant devant des antiphonaires
Moines chartreux s’inclinant devant des antiphonaires – sans offense, chers moines 😉

Mais elle y parvient tout de même. Puis elle pose le livre, l’ouvre, le referme, tire une languette, le referme, l’ouvre, le retourne, grattouille la baleine…

Ce n’est pas la première fois qu’elle manipulait un livre, mais c’est la première fois que je l’ai vue « lire », c’est-à-dire traiter le livre pour sa fonction première, qui est de proposer un monde nouveau chaque fois qu’on l’ouvre, et non le manipuler comme un simple « doudou ».

#MamanGaga

#MonEnfantCeHéros

Publicités

6 commentaires sur « Le bébé et le livre »

  1. la magie du premier livre !!!! elle peut le manipuler et faire comme Maman, et découvrir chaque fois quelque chose de nouveau… belle idée de cadeau…
    Sûrement une future lectrice en tout cas.

  2. oh oui j’ai des souvenirs de mes filles avec les livres tissus, NUmérobis pouvait rester des minutes entières hyper concentrée à tirer sur une languette. Ce sont de très beaux souvenirs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s